Journal d'une apprentie chamane

Publié le par нар хиртэлт

J'ai lu ce livre après avoir lu sa suite où elle raconte son parcours en Mongolie.

J'ai apprécié les deux récits (Journal d'une apprentie chamane Amazonie puis Mongolie). Elle se livre très honnêtement et en même temps ne se livre pas du tout. C'est ainsi que l'on peut ressortir avec une impression de superficialité.. et pourtant aussi au détour des pages, on trouve également des petites gemmes et des pensées profondes.
Je trouve aussi intéressant certains passages où elle évoque l'Afrique qui l'a beaucoup marquée... et avec laquelle il semble  elle a été en résonnance profonde.  Elle a il faut le dire un destin assez hors du commun, une capacité à s'adapter (vie de tous les jours) à des conditions non standards (hutte amazonienne, tipee Tsataane -pas yourte mais tipee) qui semble plutôt inhabituelle pour une fille, qui en interview évoque plutôt une parisienne du quartier St Germain des Prés, un peu beaucoup  bohémienne bourgeoise..
Au final intéressant avec des imperfections, elle a aussi le mérite de ne pas sombrer dans la théorisation de son experience. Les autres aspects d'elle qui sont intéressants c'est sa démarche vers la science.

 

Elle a sa vision en Amazonie de musique diaphonique, Francisco lui dit qu'elle a l'étoffe d'une chamane, et lui demande si elle veut revenir, elle dit qu'elle n'est pas certaine car elle veut explorer ce son mongol, elle se rend ensuite en Mongolie.

Je dirais quand même qu'à partir de là c'est un choix déterminé, peut être qu'elle ne se rendait pas compte de sa capacité à suivre le son ( quoiqu'encore dans le premier livre  en Amazonie elle parle d'une transe musicale en Afrique jeune avec ses parents et son chien). Cela étant cela n'enlève rien à son destin hors du commun.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article