Savoir dire non et se protéger

Publié le par нар хиртэлт

Ces thématiques me titillent toujours beaucoup.

Dans bien des séminaires de travail sur soi ( à défaut d'un autre mot) ce thème revient:

"techniques pour se protéger", "esprits mauvais ou du bas astral", etc.. dans un registre différent (mais est-ce vraiment différent?) la question du savoir dire "NON", que l'on met en avant- étant entendu que ceux qui disent oui tout le temps ne sont pas forcément dans le respect de soi (d'eux-mêmes).

Je suis toujours refroidie lorsque dans un premier contact, une personne me dit.. voici mes règles de comportement, voici comment je me protège etc... Je ressens ces précisions comme autant de "warnings" presque comme une déclaration belliqueuse.. si tu as besoin de me le préciser c'est donc que tu penses que je vais pénétrer ta sphère? Mais alors pourquoi choisis-tu de faire ce genre de consultations, qui implique de devoir dans les faits interagir avec les gens et toutes sortes de gens?

 

J'admet bien entendu que en cours de route, lorsque l'on est soi-même pas encore suffisamment (quoi?) on puisse penser qu'il est bon de se "protéger" mais n'est-ce pas justement une contradiction, puisque nous  pouvons devenir tellement centré que rien ne peut véritablement nous sembler intrusif.

 

De l'autre coté, dans le contexte des discussions sur l'ascension, l'éveil, nous retrouvons notre caractère divin et pour moi, personne mieux que Jésus incarne cela.. pour moi il est ce que l'homme peut être, une histoire merveilleuse, d'un homme qui a réclamé (au sens du re-claim- retrouvé) sa caractéristique divine...  Les Evangiles sont en fait le récit d'un éveil tellement extraordinaire qu'il est parvenu jusqu'à nous.. je le mentionne parce que je suis plus familière, mais  Mahomet et d'autres grand éveillés et tous ceux dont one a perdu la trace le souvenir ou qui ne vivent que dans une tradition orale  à laquelle je n'ai pas accès ou que je ne connais pas ( il y a tellement de choses et gens extraordinaires).. ont vécu des parcours intrigants, également liés, sinon similaires.

Si nous sommes dans le respect de soi et bien centré, "devoir dire non" ne devient-il pas superflu?
Par exemple prenons les grands exemples, Bouddha, Jesus, etc.. je ne pense pas qu'ils étaient même confrontés à ce problème. Les Anges ne disent jamais non, ils sont même toujours dans le oui.. ou les esprits. Parfois ils n'apparaissent pas certes mais cela ne signifie pas qu'ils disent non, ils laissent simplement le travail de connection se faire.. individuellement, mais ils sont là et ce simple fait signifie pour moi qu'ils sont dans le OUI.

"Ce qui vit est toujours fragile, et plus la qualité de vie est élevée, plus la vie est fragile. Aussi, plus vous allez en profondeur, plus vous devenez tendre, ou plus vous devenez tendre, plus vous allez en profondeur. Le noyau le plus intime est toujours tendre.
C'est tout l'enseignement de Lao Tseu, l'enseignement du Tao : "Sois tendre; sois comme l'eau; ne sois pas comme le roc."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article