Résistances...

Publié le par нар хиртэлт

Je navigue en pleines contradictions depuis un certain (longtemps).. D'une part j'ai le sentiment d'aspirer à la fois à une vie totalement statique et sans changements (irréellement fascinante à moins que cela soit en fait la mort) et une vie- vivante-en mouvement..  je me dis souvent même en regardant ces films ou lisant ces livres qui décrivent des personnages souvent autistes, super ordonnée, pas un cheveu ou une poussière ne dépasse (Monk, Professor T) que c'est cela à quoi j'aspire (cela me procure un sentiment de froideur mortuaire et un sentiment de sécurité éternelle) tout en ne générant autour de moi que le chaos, le désordre, sympathique mais abyssal, me procurant un sentiment positif de chaleur et angoissant de chute libre.

Si je regarde ma vie, elle se déroule souvent sur un mode tsunami.. pas à moi ces vies bien ordonnées heureuses aussi (le statique non mortuaire est heureux et léger), la mienne que je ne renie pas est explosive, vivante, bouleversée en continu. Et d'une certain manière je m'y sens bien, car c'est la mienne... mais ceci n'est pas exempt de contradiction.. ma vie semble t'elle se "calmer" sans pour autant atteindre un état statique non mortuaire.. que voila je semble appeler le changement... Pourtant dès que le mouvement se manifeste je résiste et je me cramponne sans toujours (souvent) savoir l'accompagner. J'adhère à ce que j'ai plus fort qu'une huître sur son support et ce même si ce n'est plus ce qu'il faut...

C'est très paradoxal. 

Je suis le champion du choisir de ne pas choisir.. choisir et penser PETIT ET ETRIQUE parce que le changement me TERRIFIE ou bien M'IRRITE OU LES DEUX car il défait tout mon petit édifice de structure bien rôdée, et dont je ne vois pas la nécessité de le changer. 

Mais lorsque je suis honnête avec moi-même...  je reconnais volontiers que dans tous les instances du passé où j'ai été "forçé" de bouger malgré de formidables résistances, formidable que dis-je de gigantesques résistances, où ces changements se sont fait dans tout sauf la facilité, le plus souvent la peur au ventre, le résultat après coup n'a pas été négatif au 100%. J'ai chaque fois appris quelque chose d'essentiel.. mais la peur au ventre souvent, bien trop souvent.. dans la difficulté.. sans même jouir du processus du chemin... en étant tout sauf dans l'instant... en espérant vivre ma vie plus vite que le temps.

Plus vite que le temps... c'est tout sauf l'instant présent.... sic

En ce moment... le vent de changement se lève.. les signes sont là (les mites alimentaires n'en sont pas un des moindres) et je RESISTE et JE SUIS DANS LA LUTTE- LE CRAMPON-LE FREIN à un point inimaginable... toutes les croyances se montrent et me sourient ... eh oui elles sont bien ancrées..

1. tout changement se fait dans la difficulté

2. tout changement se fait dans la peur

3. tout changement se fait dans l'irritation et l'orgueil

4. tout changement surtout dans ma sphère personnelle se fait dans l'angoisse

5.tout changement dans ma sphère professionnelle (moi qui me pense flexible..) me ramène à ma peur de la non-perfection.

6. tout changement de lieu de vie se fait dans le regret

7. tout changement de lieu de vie se fait dans la culpabilité

8. tout changement est pour le pire car je ne mérite pas mieux.

 

Cela en fait beaucoup des croyances en couches et sous elles il y en a certainement beaucoup d'autres..

 

Dans la méditation du matin j'ai eu des petits tapotements incontrôlés au coude droit.. c'est musculaire ce sont des contractions inconscientes (!!) d'une des muscles du bras au niveau du coude droit, puis après ma méditation, et au travail... ce muscle se rappelle a moi tap-tap-tap--- message... peur du changement... rigidité...

Oui oui oui évidemment... et je me rigidifie comme une statue de sel.. fascinée par la mort, alors que c'est la vie qui m'appelle à nouveau..

 

 

Il est temps de cesser d'expérimenter la PEUR.

Il est temps de cesser d'expérimenter le penser ETRIQUE.

 

Il est temps d'accompagner ou de précéder le changement et de faire confiance

de croire que ce changement peut se faire dans la facilité, la légèreté etc.

 

et ainsi que je le lis ce matin ailleurs ..

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que tout n’a pas besoin de prendre exactement la tournure que
vous aviez prévue pour que vous puissiez appeler cela un succès.

De temps en temps, tout ce que Dieu souhaite que vous fassiez
c’est de vous jeter à l’eau. Ensuite, Elle prendra le relais. Donc
quand les choses ne tournent pas comme vous le souhaitez,
attendez un peu avant de dire « Oh dommage ! ».

En fait, c’est souvent une Bénédiction déguisée.
Envisagez la possibilité que la vie soit magique …
et qu’il y a un lapin dans le chapeau.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article