An 2 plus ou moins même période

Publié le par нар хиртэлт

Je n'ai jamais eu de problème clair de rosacée. Enfin je pensais ainsi, jusqu'à octobre 2016.

A cette époque j'ai participé à une séance professionnelle et pendant cette séance une personne a dit quelque chose dans la séance, qui laissait penser que mes intentions n'étaient pas pures. Au fond, cette personne, agissant pour un lobby et cela se savait, a insinué que j'agissais aussi pour un autre lobby.  L'intervention m'a coupé net et la séance s'est terminée sur cette note-ce couac.

Je me suis sentie souillé, j'ai éprouvé une honte terrible qu'il puisse suggérer, penser de bonne foi que c'était cela ... Le personnage était  rentre dedans populiste, politicard, pas sophistiqué- une force brute de Hussard, tout ce que je n'aime pas. Effet de miroir? Probablement la force qui est en moi à voir.

C'était aussi un aveu d'impuissance de ce meneur, parce que depuis que j'étais là, je faisais bouger les choses pas dans son sens- contraire à son intérêt, à l'intérêt de son lobby.

 Pour autant ces arguments rationnels n'y changent rien, dans cet événement, il y a deux perdants. Moi et lui. Lui car il  a du recourir à ce dernier moyen pour tenter de gagner une bataille que je gagnais d'une force un peu tranquille.. et moi car le soupçon des intentions non parfaites m'a bien sûr fait apparaître au fond de moi- que peut être mes intentions n'étaient pas aussi pures que je le pensais. A provoqué une prise de conscience sur mon action.

Mais je me suis sentie sali et honteux, sali parce que découvert, honteux parce que je ne savais plus si je pouvais compter sur la perfection de mon intention.

En écrivant ceci pourtant ex-post je pense que mes intentions étaient à 90% pures c'est aussi pour cela que j'ai été aidé dans le grand dessein. C'est du 10% que nous parlons.

 

La rosacée s'est déclarée à partir de là, de manière paroxistique- visage affreux de  "sorcière des dessins animés" (curieusement les sorciers n'ont jamais de boutons..) caricatural.. pas rouge, mais boutons- papules, pustules, cartonnage sous la peau épaissie, sécheresse, brûlures... en très eu de temps.

En plus l'ambiance au boulot était totalement détestable et un collègue s'est permis de me hurler dessus. La peau a tout de suite réagi en pire.

 

J'ai travaillé sur certains aspects; aussi pris des crèmes médicales, etc visité un dermato etc.. fait appel à un coupeur de feu tellement les brûlures étaient fortes, changer des choses dans mon régime alimentaire, et puis c'est parti- cela s'est calmé, j'ai pu refaire sans soucis les choses que j'aime.

 

Pourtant depuis l'été j'ai des récidives de temps à autre..

Les mini retours sont liés à des réactivations de ces émotions de salissure-de honte- et de non reconnaissance de mes compétences, mérites etc J'en suis certain.

Seulement en apprenant plus sur la rosacée je me rend compte que j'en ai des mini-signes depuis l'âge de 6-7 ans... donc je vois que je dois comprendre encore des choses plus anciennes dont je n'ai pas la mémoire..bref.. je chemine....

Le rêve des trois boutons et des trois SW,YB,VD m'indique un chemin de travail sur les axes suivants:

  1. honte et souillure pour avoir provoqué un mélange des genres.
  2. Désir de reconnaissance et déceptions fortes par rapport à cela.
  3. La où le désir était de reconnaissance, la réalité a amené le soupçon de manipulation, d'avoir jeté un sort-enchanté- avec effet de retour effectif et sensation de salissure et de honte- qui nie la reconnaissance et amène dans un domaine non voulu consciemment. Bien que la reconnaissance nous branche au désir d'être aimé, à ce manque.
  4. La laideur et le défigurement permettent de ne plus faire ce mélange des genres..si il y a reconnaissance- c'est pas par sort jeté. Sauf que le même scénario se rejoue encore et encore
  5. La laideur et le défigurement viennent casser le désir de perfection également lié au manque initial. peut être que si je suis parfait en apparence alors tout cela sera comblé?
  6. Un cercle vicieux, désir de reconnaissance (manque sous-jacent), manipulation, désir de perfection pour manipuler, et échec à chaque foi.

Reflexion: empathie- sorcellerie- soupçon de sorcellerie alors que peut être réaliser que je n'y était pour rien? effet miroir ou effet paratonnerre?

Reflexion: sortie du dégoût dans la méditation des 4 directions. Mémoire d'abus.

Réfléchir à des choses plus anciennes sur ces axes enfance.

les feux- âge 7-9ans qui ont disparu.

injustice, soupçons d'intentions non pures, honte, souillure, salissure.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article