Week end de Pentecôte

Publié le par нар хиртэлт

Pourtant je me réjouissais beaucoup ... bon j'avais oublié les trous. L'arrivée ve et sa furent épouvantables. Je me suis confronté à mes peurs paniques- sentiment de n'avoir plus de frontière de sécurité, sentiment que cet hiver ce sera froid, que les insectes nous envahiront pendant l'été aux grosses chaleurs, que le bois pourrira.. le sentiment d'avoir été mis devant le fait accompli, que je n'aurais jamais osé ni voulu faire cela ..

Ensuite tout a été de travers, avec des moments de calme et surtout un sommeil de plomb...

Quand à ma couche de protection adipeuse rien ne la fait bouger également sensation que tout ce que je fais ne produit rien. Ce soir l'eczéma sur le postérieur droit gratte.. j'en ai plein les fesses.. marre.. impuissant sans miracle je ne m'en sors pas. Le temps passe et rien ne se profile pour S. inquiétude vague... presque détaché, car je suis vidé d'émotions me semble-t-il et pourtant pas vraiment... je ne sais plus que faire je n'ai pas de solutions- je suis vide.

Aussi toutes les interactions sur different endroits ont foiré, heurté, ou ont été ignorées. Un bingo- du genre occupes toi de toi. Baste. msg compris.

 

Publié dans experiences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article