MTC trop de feu et d'humidité

Publié le par нар хиртэлт

Il y a qq mois le gouvernement chinois avait fait une action tourisme et culture dans ma ville.. je passais par là, une personne chinoise m'a amené au stand de médecine traditionnelle chinoise (MTC) et je me suis laissé convaincre d'essayer. J'ai fixé un rdv l'été vu mon travail ( compliqué ). Je suis allé avec l'idée d'améliorer ma santé générale. <Je suis une diète anti-inflammatoire stricte depuis 8 mois et j'ai les intestins plutôt pas trop en forme et d'autres petits soucis et donc la santé générale béton cela m'intéresse.> Ma peau est "guérie"... donc je n'y suis pas allé pour la rosacée.
 
Je ne connais rien à la MTC, donc sans a priori. Le médecin, fort sympathique, mais qui ne parle que chinois..m'a diagnostiqué "trop de feu et trop d'humidité.." Bon leurs axes d'analyse ne sont pas simples, mais après consultation avec la traductrice et l'internet le diagnostic me parle.
 
Feu : un symptôme que je trouve intéressant signale des rougeurs sur le haut du corps, --> rosacée pourrait bien s'y inscrire..
L'humidité: moissisures ---> boutons et pustules entre autres..
 
Alors oui je n'ai plus de rosacée depuis des mois donc on pourrait dire que cette association n'est pas prouvée, mais j'ai d'autres symptômes du feu et de l'eczéma (sur les pieds c'est moins difficile pour moi que sur le visage...mais pas trop joli non plus... l'été sandales bains, les gens sont un peu rebutés quand ils voient...)
C'est comme si le lieu du message à comprendre avait migré du visage aux pieds..et je remercie que ce soit le cas..
 
J'ai été traité aux aiguilles, puis aux ventouses, et enfin avec un certain type de massage assez vigoureux.. Tui-na. En deux séances mon eczéma dishydrosique du pied droit très fort et installé a résorbé de manière visible. Je me sens plus de plus en plus calme ( feu intérieur qui descend).. en gros j'adore ces soins.. très amusants et je pense que cela contribue à un équilibrage de fond qui contribue au reste de ce que je fais..
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article