3 séances

Publié le par нар хиртэлт

Séance du 03.07.2019

La séance devrait me permettre de me munir des outils pour transcender les schéma répétitifs d'agression répétitives, de sensation de ne pas être acceptée, de ne pas pouvoir avancer dans ma carrière.

 

Je m'allonge a nouveau sur le lit bas (futon).

Le protocole est à nouveau le même, mais je n'ai pas tout à fait les mêmes ressentis que la première fois.  C'est dommage  j'avais bien aimé la vision de la spirale d'ADN humain en lumière, le ressenti de cocon en spaghetti lorsque le rayon solaire en spirale entoure mon corps de lumière, et enfin la boule de lumière récipiendaire de mes pensées et des secrets de mon âme, qui s'en va dans l'univers sous forme de méduse.

Je suis plus fatigué et plus stressé que les jours précédents. Je pense au début que je ne vais pas réussir à me rasséréner et laisser de côté les pensées parasites. Curieusement, cela marche encore une fois. J'ai parci parlà des pensées parasites mais en fait et de manière surprenante je me suis à nouveau concentrée sur l'exercice.

Je pense que le fait d'être guidé par un thérapeute aide vraiment beaucoup.

La première partie du protocole est la même- une boule de lumière qui entre par les pieds et qui délasse et soigne les cellules partout où elle passe. Elle monte pieds, chevilles, mollets/jambes et genoux. Lorsqu'elle arrive sur les hanches et le ventre- le thérapeute propose à chaque cellule de se relaxer et ensuite éventuellement de se soigner si c'est nécessaire. La boule continue de remonter en suivant la colonne vertébrale à la gorge et puis sur le visage et enfin sur le sommet de la tête suite à quoi la boule est déposée sur le front. Elle est brillante et scintillante. On y fait monter en sécurité toutes les pensées du moment, du quotidien, ainsi que toutes les pensées de l'âme les plus secrètes sont embarquées dans cette boule brillante et sont en parfaite sécurité et accessibles en tout temps si nécessaire. La boule est ensuite envoyée dans l'univers et s'éloigne à grande vitesse pour devenir un petit point lumineux jusqu'à disparaître.

Mon ressenti à ce niveau de relaxation est que mon corps est super lourd, je suis parfaitement éveillée et consciente mais mon corps a presque disparu, lourd je me sens écrasée dans le futon. Il est possible  en état modifié capable d'accéder à des choses autres apparemment, ou disons des choses, profondes.

Après le passage dans le plan d'harmonie, puis le passage au plan du cœur, je monte au plan de la source pour aller recontacter les choses de mon âme.

Le guide du cœur m'accueille à nouveau dans ses mains, en sécurité.

Cette fois-ci l'exercice qui m'est proposé est en regardant la planète Terre d'aller explorer ces deux personnes dont j'ai contacté l'âme le jour avant et qui deviendront mes parents.

1. Arriver à l'endroit sur Terre où se trouvent ces deux personnes.

2. Une fois prête, sur les mains du Guide du cœur, se poser la question de l'incarnation. Ressenti de paresse, pas forcément envie d'y aller en fait.

3. Descente dans l'atmosphère terrestre et champs magnétique - densité- frein- râpeux- pas d'entrée fluide. Mais j'ai pas non plus des masses envie d'y aller.

4. Rester en flottaison autour d'eux et s'imprégner de l'ambiance de cette femme enceinte. Elle me paraît un peu déconnectée, pas prête, ne manifeste pas trop d'enthousiasme à cette future naissance, mais ne songe pas non plus à supprimer le bébé (pas de pensée d'avortement).Peut-être de la peur.

5. Manque d'enthousiasme de ma part aussi pour véritablement s'incarner après la réalisation de ces informations ne pas se sentir véritablement accueillie. D'où la sensation de rejet. Mais aussi le fait que les blessures d'âme de ma mère et de moi sont similaires.

6. On se reporte sur l'autre partie, le futur papa, qui semble plus content d'arrivée d'un enfant. Il pense à un fils, Jean-Jaques.

7 Que doit réaliser ce fils et pourquoi? Pour faire des choses ensemble et reprendre quelque chose de la lignée. Les difficultés et les portes fermées.

8. Avez-vous poursuivi votre plan d'âme en venant reprendre ces choses de la lignée qui n'étaient pas véritablement ce que vous êtes venues faire? Non. Donc réaliser que vous avez pris un programme en route qui n'était pas le vôtre.  Expérimenter des difficultés, pour être aimée de papa, puisque la mère n'est pas si coopérative.

9. A présent vous allez vous incarner dans le ventre de cette femme enceinte. A quel moment vous êtes vous incarné entre 8ème et 9ème mois. Pas franchement enthousiaste, pas trop envie mais je ne peux pas retourner en arrière et pas trop envie de rester. Pas très incarné ni ancré. Finalement on ne fait descendre dans un petit tube fin. Quelle sensation? On y ava c'est bleuté une couleur froide bleue, c'est pas difficile, mais j'arrive dans le ventre c'est okay, aussi bleuté, mais en fait je suis un peu serré.

10. Maintenant vous allez regarder ce bébé incarné qui est vous. Comment le voyez-vous? Il est sombre, couleur bleutée, comme en hypoxie (évidemment il est serré et n'a pas beaucoup de vie ni d'air pour respirer).

11. Le thérapeute me demande de regarder le bébé et de le décrire. Il a les yeux fermés. Il est sur moi, sur côté gauche, collé à moi, assez inerte.

Je n'arrive pas à demander pardon pour le fait que je l'ai rejeté, et ensuite

 

 

 

Compréhension flash: 06.07.2019

1. Traumatisme initial être détruit et contaminé par l'ombre.

2. Je ne crois pas au mal, à l'ombre, seul l'amour existe, mémoire de la conscience primordiale

3. Je ressens la honte d'être contaminé par l'ombre de me découvrir manipulateur, dominateur, destructeur etc. lors de cet évènement dans la ville de S. La honte est si forte que je développe une pathologie "salissure du visage".

4. La prise de conscience de cet événement et de sa portée pour moi me permet de comprendre un fragment important du message. méditation soin pour moi. Pourtant aussi une voix qui me dit tu dois t'occuper de toi à présent. 

Le guide du cœur?

Cela s'est passé ainsi: j'ai découvert les conférences sur youtube du Dr. Thomas-Lamotte (voir la section fichier du forum). Il parle de la théorie du dr. Hammer de la manière dont le corps peut réagir avec un message codé sur des événements qui résonnent avec notre âme et ses souffrances ( au sens jungien du terme). La rosacée a débuté chez moi très peu de temps après un événement difficile. Dans une réunion publique à l'étranger, un homme qui travaillait pour un lobby et de manière assumée, me traite de personne corrompue et achetée par des intérêts mercantiles bas. L'assemblée est grande et je suis sans voix lorsqu'à court d'arguments vis à vis de moi, il assène cela .. cela me cloue le bec... événement anodin? Oui pour d'autres pas pour moi, cela me traumatise passablement... je deviens anxieuse et si les gens pensaient que c'est vrai... j'ai vécu une soirée très déprimée après cela et puis j'ai oublié... et au retour je m'aperçois que des petits boutons rouges apparaissent et disparaissent.. ma peau toujours plus sèche.. 2-3 mois et je développe la rosacée papulo-pustuleuse bien conformée sans rougeurs... D'ailleurs le fait que je sois couverte de boutons, c'est au delà de la honte et/ou la colère, c'est la laideur, la monstruosité du conflit de salissure.
 
La honte est si forte que je développe une pathologie "salissure du visage". La prise de conscience de cet événement et de sa portée pour moi me permet de comprendre un fragment important du message qui m'est adressé (et sur lequel je travaille encore) mais a été selon moi la vrai raison de ma guérison. J'ai parlé à mon corps et à mon âme, j'ai dialogué pour dire vrai, et indiqué ce que j'avais compris et ma contrition.. bref une séance entre moi et moi un peu comme lorsqu'on prie. Ma peau s'est peu à peu sentie comprise et a guéri.. le conflit initial de la honte est cependant plus profond chez moi et je travaille plus avant ce point pour une guérison de l'âme et plus uniquement de la simple rosacée.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article