Décodage langue des oiseaux

Publié le par нар хиртэлт

 On utilise aussi le langage des oiseaux en psychogénéalogie avec les prénoms par exemple :
– Sylvie : on entend « s’il vit »ou « si elle vit »…y aurait-il eu une ou plusieurs fausses couches auparavant dans l’arbre familial que cet enfant à qui on a donné le prénom de Sylvie a pour mission inconsciente de remplacer / réparer ?
– René : idem, car on entend « re-né », donc né une deuxième fois…qui doit-il remplacer dans l’arbre familial ?
– Violaine : on entend « viol-haine », que s’est-il passé dans l’arbre familial que cette enfant doit porter inconsciemment et peut-être payer ou réparer ?
– Alexandre ou Alexandra ou Sandrine ou Sandra: on entend « cendres », là aussi que s’est-il passé dans l’arbre familial, qu’est-ce qui a été réduit en cendres dont il/elle porte inconsciemment la mémoire ?
– Julien : on entend « Jules-lien », donc peut-être le deuil d’un jules, une amour qui n’a pas été fait dans l’arbre familial et que cet enfant porte inconsciemment
– Viviane : on entend Vit pour Anne, y a-t-il une Anne dans l’arbre généalogique, que cette enfant est venu réparer ou continuer ?
– Hélène : on entend « elle-haine » et comme il y a aussi le ne de la négation (parfois c’est aussi un ni), quelle haine est niée envers une femme (elle) ?
Etc…Effectivement, dans Christine, il y a Christ et l’étymologie ramène vers chrétienne.
Dans l’atelier que j’avais suivi au sujet des prénoms, on reliait les prénoms comprenant Christ a des mémoires de personnes mortes sous la torture dans l’arbre généalogique, peut-être aussi de trahisons et/ou de sacrifices…

VERONIQUE

[20:43, 3/4/2021] dans le prénom véronique dixit la dame.. vérou o nique
[20:44, 3/4/2021]  interdiction de se perpétuer.. les hommes sont partis du clans, il vaut mieux se préserver, il y a des viols (même conjugaux), et donc se protéger, une femme morte en couche, car le sexe tue... donc on leur demande de ne pas se mettre en couple ni de procréer.
[20:45, 3/4/2021]  une vraie loyauté à dépasser- liberté sexuelle et s'éclater être en couple, romantique et être une femme pour vibrer ce prénom.

ERIC-ROGER

Solide comme le roc et rocher... pilier pour les autres.

Publié dans décodage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article